logo de l'UNT UOH logo de l'UNS

Anthropologie visuelle et techniques du corps

-

Le corps au travail

 

Aucun extrait de film dans ce chapitre

 

A) Introduction aux techniques du corps

3. Le corps communicant (suite)

3.1. La communication non-verbale du corps.

Vers la fin des années cinquante, Edward T. Hall développe la théorie des systèmes de communication non-verbaux. L’auteur de Le langage silencieux aborde la question de la « communication interculturelle », en soulignant que les gens se parlent aussi sans employer des mots, par leur propre comportement. Pour les relations interculturelles, il est donc primordial de connaître non seulement la langue et la culture de l’autre mais aussi le langage non-verbal qui existe dans chaque pays.

En sus de ce que nous exprimons verbalement, nos sensations réelles s’extériorisent constamment par un langage sans parole, le langage du comportement.iii

C’est bien entendu le corps qui exprime, des différentes façons, ce comportement communicant. Hall s’adresse à sa propre culture, la nord-américaine, pour montrer aux Américains qu’ils échouent souvent dans leurs relations internationales à cause d’une mauvaise interprétation interculturelle, due à leur non conscience de l’importance de ce langage sans parole, méconnaissant leur propre culture inconsciente (que Hall appelle microculture).

A) Introduction aux techniques du corps

3. Le corps communicant

3.1. La communication non-verbale du corps.(suite)

J’espère que l’étude de la culture inconsciente (microculture) sera poursuivie et encouragée ailleurs dans le monde, parce que l’avenir de l’espèce humaine réside dans le maintien de sa diversité et dans l’effort pour la faire tourner, cette diversité, à son avantage.iv

Toujours dans Le langage silencieux, Edward T. Hall souligne comment le corps parle, en clamant la vérité même quand les mots mentent.

Très souvent, ce que font les gens est beaucoup plus important de ce qu’ils disent.v

Les différentes conceptions du temps constituent un aspect important des difficultés de la communication interculturelle. Hall cite par exemple les différentes estimations du retard, ou encore les heures auxquelles on peut effectuer, ou recevoir, un appel téléphonique.

A) Introduction aux techniques du corps

3. Le corps communicant

3.1. La communication non-verbale du corps. (suite)

Marcel Mauss s’est également intéressé à l’expression des sentiments et des émotionsvi, ainsi que l’avait fait Charles Darwin dans son ouvrage de 1872 Expression of the emotions in man and animals. Mais à la différence du point de vue universaliste des études d’éthologie humaine ou des sciences biologiques, pour Mauss l’expression d’un sentiment, loin de relever exclusivement de la physio-psychologie individuelle, est un comportement de communication culturellement codifié, essentiellement symbolique. Ainsi regardés, les sentiments ne sont pas une réalité en soi, qui existerait au delà des différences socioculturelles, mais bien au contraire le résultat de normes collectives implicites, qui influencent et orientent chaque acteur, échappant, par ailleurs, au contrôle conscient.

suite dans le chapitre suivant... →